title_history.png
La légende des All Blacks

La naissance d'une légende

Avec trois finales ratées, l'équipe de France n'a jamais remporté la Coupe du monde de rugby. C'est la Nouvelle-Zélande, tenante du titre, qui domine encore à ce jour la compétition. 

La popularité croissante de son équipe nationale provient non seulement de l'excellence sur le terrain lui-même mais aussi de l'émergence d'un style particulier dans la manière de jouer comme de se conduire en dehors des stades. Les néo-zélandais ont toujours pratiqué un rugby idéal, devenu référence, porté sur l'offensive, fait de multiples passes et d'essais magnifiques, avec fluidité, continuité et fulgurances.

A l'évidence, les All Blacks sont les principaux représentants du rugby mondial et surfent sur une légende savamment entretenue : entre traditions, joueurs d'exception et rugby d'excellence.

1884

all-blacks-1905.jpg

Tout a commencé en 1884 quand la première équipe à représenter la Nouvelle-Zélande arriva en Australie pour un tournoi international : ils jouèrent neuf matchs et en gagnèrent neuf.

Depuis 1905, date de la 1ère tournée en Europe des «Originals», les premiers All Blacks officiels, les joueurs kiwis ont disputé 535 matches, ils en ont gagné 410 : soit un hallucinant ratio de 76,64 % de victoires, sans équivalent dans le sport mondial.

Depuis ses débuts, cette équipe fascine, inquiète et intrigue.

Son maillot noir est l'un des plus célèbres du monde sportif, reconnaissable entre tous. On dit souvent que « les All Blacks portent le deuil de leurs adversaires », mais qu'en est-il ? C'est lors de la première assemblée générale de la fédération kiwi (New Zealand Rugby Union) en 1893 que le capitaine Thomas Rangiwahia Ellison propose le code vestimentaire depuis quasi inchangé : maillot noir avec, sur la poitrine, une fougère argentée.

dessin.png

LES CLASSIC ALL BLACKS, UNE ÉQUIPE -
UNE MARQUE

Ce maillot historique est encore endossé régulièrement par l'équipe des
Classic All Blacks, composée d'anciens joueurs de la légendaire équipe des All Blacks, qui ne sont plus sous contrat avec la Fédération de Rugby de Nouvelle-Zélande (NZRU), mais qui pour certains excellent encore dans des clubs lors des compétitions nationales et internationales.

Cette équipe, rassemblée pour la première fois en 1988, représente les meilleurs joueurs du passé et célèbre l'héritage du rugby néo-zélandais en honorant ses accomplissements. Elle participe régulièrement à des tournois d'honneur internationaux et des matchs de gala.

Au vu de l'atmosphère extraordinaire qui se dégage lors de chaque match des Classic All Blacks, qui va bien au-delà du score marqué, la NZRU a souhaité en faire une marque internationale de sportswear, qui porte l'héritage de plus d'un siècle d'histoire, de victoires magnifiées et de joueurs d'exception. Et c'est un français qui a décroché la licence exclusive mondiale !

Pierre André et sa société Vintage Spirit Company a eu les préférences de la NZRU avec qui il a signé en 2011 le contrat de licence pour la marque CLASSIC ALL BLACKS, pour laquelle elle a en charge la création, la production et la commercialisation de collections Homme, Junior, Femme et Accessoires dans le monde entier.

En quelques années à peine, la marque à la célèbre fougère et au nom magique, a su largement convaincre le marché du sportswear homme en France. Désormais forte d'un réseau de boutiques en propre sur le territoire français sous l'enseigne New Zealand Rugby Spirit, et distribuée dans une centaine de points de vente multimarques, CLASSIC ALL BLACKS est devenue en peu de temps une référence incontournable sur le marché du sportswear.

Les collections qui ont beaucoup évolué au cours de ces dernières années séduisent de plus en plus de clients grâce à leurs atouts majeurs : un label officiel CLASSIC ALL BLACKS, un style à part entière et un rapport qualité/prix attractif, qui positionnent la marque avec un avantage certain par rapport à ses concurrents.

1er match des classic all blacks en France

En collaboration avec la NZRU, la société a organisé un match de gala le jeudi 7 octobre 2015, qui a vu s'affronter les légendes du rugby néo-zélandais sous le maillot des CLASSIC ALL BLACKS et le Rugby Club Toulonnais, titrés plusieurs fois champion du TOP 14 et champion d'Europe. Cette rencontre a rendu hommage à Jerry Collins, ex-All Blacks décédé accidentellement en France, et a permis de lever des fonds pour sa fille Ayla seule survivante de l'accident.

L'événement qui a rassemblé près de 11.000 personnes au Stade Mayol de Toulon (ce qui reste tout à fait exceptionnel pour un mercredi à 19h), a permis à la marque d'être enfin « vue au grand jour » pour affirmer sa notoriété.

D'ailleurs, les ex-All Blacks composant l'équipe n'ont pas hésité une minute à jouer le jeu, arborant fièrement les vêtements de la marque homonyme de leur équipe, en dehors du terrain comme sur la pelouse, devenant ainsi ses ambassadeurs absolus. Pour ne citer que quelques uns de ces prestigieux joueurs CLASSIC ALL BLACKS, on retiendra Carlos Spencer, Justin Marshall, Carl Hayman, Chris Masoe, Ali Williams et bien d'autres encore...

2015

LA PROCHAINE ÉTAPE POUR LA MARQUE CLASSIC ALL BLACKS ?

Alors que la marque annonce l'ouverture de sa 37 ème boutiques en Septembre dernier dans la ville de Nîmes, le développement de Classic All Blacks à l'international est en marche ! Principalement présent en France mais également en Espagne, Classic All Blacks continue son développement sur la scène internationnale. En raison de l'attractivité et de la spécificité de son nom ainsi que de son logo, de l'exotisme de la Nouvelle Zélande et de la cible mondiale visée, la marque Classic All Blacks a de beaux jours devant elle !